Choisir ses réseaux sociaux - Mobius

Facebook, Twitter, Instagram… Il existe plus d’une centaine de réseaux sociaux et ce chiffre ne fait que grossir. Depuis quelques années, c’est un outil de communication indispensable pour tous les business, quelle que soit leur taille. Et même si on croit bien les connaître à force de les utiliser chaque jour, c’est une toute autre paire de manche quand il s’agit de les utiliser pour le compte de son entreprise.

Comment s’y retrouver au milieu de toutes ces plateformes? Sur quels critères se baser pour choisir la stratégie la plus efficace pour sa PME ?

Dans cet article, vous trouverez les clés pour choisir la ou les plateformes qui correspondent le mieux à votre activité, et comment faire pour vous lancer.

C’est parti!

Articles récents

PRÉAMBULE – POURQUOI ET COMMENT CHOISIR ?.

Vous vous demandez sûrement pourquoi ne pas simplement ratisser large et créer un compte sur toutes les plateformes.

Ce n’est malheureusement pas si simple, et c’est même impossible si l’on veut être efficace. Chaque plateforme correspond à une population différente, et répond à des codes et des formats bien spécifiques à respecter. Les entreprises qui s’obstinent à être partout tombent souvent dans deux écueils :

  • Soit elles publient à la chaîne des contenus « génériques » sur tous les canaux sans pour autant créer un réel engagement sur aucun d’entre eux, soit elles prennent soin de créer des contenus sur mesure pour chaque plateforme 
  • Soit elles prennent soin de créer des contenus calibrés pour chaque plateforme, mais y consacre tellement de temps qu’elles finissent par laisser tomber.

D’expérience, se spécialiser sur une ou deux plateformes est certainement le meilleur équilibre pour les entrepreneurs qui veulent être efficace sans y passer leurs soirées. En investissant un ou deux réseaux seulement mais avec une bonne maîtrise de leurs codes, vous obtiendrez sur le long terme un rendement infiniment plus satisfaisant.

Vous allez vous en rendre compte, chaque plateforme a ses qualités et ses défauts. C’est pourquoi il vous faut vous demander avant toute chose :

  • Quels sont vos objectifs ? Attirer des gens sur votre site, vendre en ligne, vous rapprocher de vos clients…
  • Quelle est votre cible ? Quel âge ont vos clients ? Où vivent-ils ? Quelle est leur catégorie socio-professionnelle ?
  • De quels moyens disposez-vous ? Combien d’heures par semaine êtes-vous prêts à y consacrer ?
  • Combien d’argent êtes-vous prêt à y investir ? Avez-vous un budget ou voulez-vous vous consacrer sur les options gratuites ?

Prenez une seconde et réfléchissez-y. Vous-y êtes ? Bien, alors il est temps de comparer les candidats.

FACEBOOK.

FACEBOOK-Mobius Web

Cuizenco utilise sa page Facebook pour mettre en avant ses dernières réalisations et partager les avis de ses clients.

Avec 1,49 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde dont 33 millions en France, plus besoin de présenter le plus connu des réseaux sociaux. En France et dans les pays occidentaux, près de trois adultes sur quatre ont un compte Facebook et se connectent plusieurs fois par jour.

Le succès de votre communication sur Facebook repose grandement sur votre capacité a véhiculer une émotion que ce soit à travers un texte, une image ou mieux encore une vidéo (93% des posts les plus partagés en 2018 étaient des vidéos). Cette plateforme dispose de nombreux outils pour les entreprises et permet en particulier de cibler son audience (âge, sexe, région, centres d’intérêts, etc.) avec une précision inégalée par les autres réseaux.

Malgré sa popularité, Facebook est en perte de vitesse chez les jeunes : les moins de 24 ans sont de moins en moins nombreux et boudent la plateforme, représentant moins de 10% des utilisateurs.

Il faut aussi souligner que les outils si performants évoqués ci-dessus sont malheureusement de plus en plus souvent payants, Facebook pratiquant une monétisation très agressive de ses services. Et avec 4,75 milliards de contenus partagés par jour, il est extrêmement difficile de démarquer sans avoir recours a la publicité payante…

TWITTER.

La plateforme de micro-blogging compte 335 millions d’utilisateurs dans le monde dont 22 millions en France. Sa particularité réside surtout dans le format de ses « Tweets », courts messages limités a 140 caractères accompagnés d’une image ou d’une vidéo. Contrairement à Facebook, ce que vous postez sur Twitter est visible de tous.

En termes de profil de ses utilisateurs, on y retrouve autant d’hommes que de femmes, et la moitié des utilisateurs ont entre 25 et 49 ans , les CSP+ représentent 34% des internautes (vs. 29% des internautes).

Twitter est sans doute la plateforme préférée des entreprises pour instaurer un dialogue avec leurs clients. En montrant publiquement que l’on est disponible, capable de répondre rapidement aux demandes et gérer les réclamations, les marques rassurent à la fois leurs clients actuels et futurs. Sur Twitter, vos meilleurs atouts seront la réactivité, la politesse et surtout du second degré.

Enfin, Twitter est aussi est surtout une plateforme d’influenceurs : si tout le monde peut y donner son avis, les utilisateurs vont surtout y suivre des personnalités et experts. Si votre stratégie de communication s’appuie justement sur des influenceurs ou prescripteurs (ou si vous êtes vous-même un expert reconnu dans votre domaine), c’est l’endroit parfait pour faire entendre votre voix.

TWITTER- Mobius Web

La marque Michel et Augustin est très réactive aux messages de ses clients sur Twitter

INSTAGRAM.

INSTAGRAM- Mobius Web

L’artisan d’art Makhila Ainciart Bergara utilise Instagram pour mettre en avant son savoir-faire traditionnel

Parmi toutes les applications de partage de photos et vidéos, Instagram est certainement celle qui a connu le plus gros succès ces dernières années. On décompte environ un milliard d’utilisateurs dans le monde dont 12 millions en France, ce qui en fait le deuxième réseau social le plus populaire au monde. Le nombre d’utilisateur a doublé ces deux dernières années ! La population sur Instagram est très jeune : environ 40% des utilisateurs ont entre 16 et 24 ans, et 35% entre 25 et 34 ans.

Le succès de cette application s’explique en grande partie par la puissance de ses filtres et de ses outils d’édition d’images et de vidéos. Le format des « stories » est très populaire et encourage à poster des contenus de manières spontanée, constitués de photos ou de vidéos à la manière d’un carrousel. Ces stories sont éphémères et disparaissent au bout d’un certain temps, mais la plupart des posts « classiques » sont permanents.

Instagram est avant tout une plateforme visuelle ou la qualité des photos et vidéos est extrêmement importante. Naturellement, ce sont les entreprises qui ont les produits les plus « visuels » qui tirent le plus grand avantage d’Instagram : restauration, tourisme, art, mode, etc. Peut-être encore davantage que Twitter, Instagram est aussi une plateforme de choix pour les influenceurs.

Même si les contenus postés sont par défaut visibles de tous, il est devenu ici aussi difficile de se démarquer des 95 millions de photos et vidéos postés chaque jour, de plus en plus souvent par des marques. Pour être vu, il faire appel a des stratégies chronophages (sponsoring, cross-postage, jeux concours…) ou plus classiquement aux services payants de la plateforme.

LINKEDIN.

Plus sérieuse que les plateforme précédente, Linkedin est le premier réseau social professionnel dans le monde. Ses 500 millions d’utilisateurs dont 16 millions en France s’organisent en réseau, souvent par industrie, activité ou centres d’intérêts. 1 professionel sur 3 a un compte, et beaucoup de gens traditionnellement réfractaire aux réseaux sociaux, sont pourtant présents sur Linkedin.

Linkedin se différencie surtout par le ton des échanges : ici, pas question de poster des photos de chatons ou discuter de ses vacances. Les pros parlent aux pros, et  y partagent leur expérience, des offres d’emplois ou d’autres contenus liés à leur univers professionnel. Par conséquent, la règle d’or à respecter sur Linkedin est de toujours conserver un ton et des propos professionnels.

Les entreprises qui s’aventurent sur ici sont le plus souvent sur un marché B2B. Il existe aussi quelques secteurs très spécifiques pour lesquels Linkedin fonctionne très bien, comme le recrutement, la communication, la finance ou les nouvelles technologies.

Pandacraft s’adresse aux parents avec une communication ciblée sur Linkedin

PINTEREST.

Pinterest-Mobius Web

 Le Jacquard Français poste sur Pinterest ses catalogues de produits avec des photos de très bonne qualité

Comptant environ 250 millions d’utilisateurs et 10 millions en France, Pinterest se définit comme un « moteur de recherche d’inspiration » et non comme un réseau social. Son principe repose sur des « tableaux » (Boards)  sur lesquels les gens épinglent des images (Pins) en les classant par catégories. Ces contenus sont aux nombre de 175 milliards aujourd’hui et continuent de se multiplier.

Si les particuliers s’en servent par exemple pour collecter et classer des idées de recettes ou de décorations, les entreprises publient sur Pinterest leur catalogue de produits. Les nouvelles « Épingles enrichies » (Rich Pins) permettent d’accompagner les images avec une description, le coût, la disponibilité ou encore d’autres précisions sur les produits que vous vendez.

Pinterest est avant tout fréquenté par des femmes qui représentent 80% des utilisateurs, et la moitié des personnes sur la plateforme ont moins de trente-cinq ans.

Comme Instagram, Pinterest repose très largement sur les images, dont la qualité est par conséquent primordiale. Les sujets dominants sur la plateforme sont la cuisine, la décoration d’intérieure, l’art et la mode.

SNAPCHAT.

Davantage un service de messagerie qu’un réseau social et extrêmement populaire chez les moins de 25 ans, Snapchat comptabilise près de 200 millions d’utilisateurs dont 20 millions de francais. La particularité de cette application est l’existence d’une limite de temps de visualisation du média envoyé à ses destinataires. Chaque image ou vidéo envoyée ne peut être visionnée par son destinataire que durant une période de temps allant d’une à dix secondes (même s’il est depuis peu possible de supprimer complètement cette limite de temps).

Parmi tous les réseaux cités précédemment, Snapchat est sans doute celle qui rencontre le plus gros succès chez les jeunes : 80% de ses utilisateurs ont moins de 18 ans. Il y a également plus de femmes que d’hommes sur ce réseau.

Même si c’est à nouveau une plateforme qui repose sur les photos et vidéos, la qualité de ces dernières passe au second plan puisqu’elles sont vouées a disparaître après quelques secondes. La clé du succès réside plutôt dans la spontanéité, le fun, la proximité avec sa communauté. La plupart des entreprises l’utilisent pour montrer les coulisses, s’adresser directement à leurs consommateurs, publier par exemple des journaux de bord de leurs employés pour montrer l’envers du décor et créer un lien avec les clients.

Si l’application évolue très vite et continue à croître, il existe néanmoins quelques bémols pour une utilisation professionnelle de Snapchat. Déjà, il est impossible d’y partager des liens, rendant plus difficile d’accroître le trafic vers votre site ou votre boutique en ligne. Ensuite, il existe très peu d’indicateurs pour mesurer vos résultats: impossible d’avoir une idée claire de combien de personne vous suivent, et le nombre de vues d’un post ou d’une storie disparaîtra au bout de 24h avec ce dernier. Pas évident pour évaluer l’impact de vos publications…

SNAPCHAT-Mobius Web

Le vendeur de matériel informatique LDLC utilise Snapchat pour nous montrer l’entreprise de l’intérieur, sur un ton décontracté

YOUTUBE.

Youtube-Mobius Web

En recherchant « Comment poser du carrelage » sur Youtube, on retrouve des grandes marques mais aussi des PME comme « Eric Le Carreleur »

Impossible de terminer ce tour d’horizon sans parler de Youtube, la plus grande plateforme de partage de vidéos au monde. Avec presque 2 milliards d’utilisateurs dans le monde et 40 millions de francais (soit plus d’un francais sur deux), Youtube est la meilleure chance pour votre entreprise de toucher une audience démesurément grande. La plateforme est aussi devenue le deuxième moteur de recherche le plus utilisé après Google (même si les deux sont étroitement liés), ce qui est encore une autre bonne raison pour y être présent.

Tous les experts s’accordent pour dire que la vidéo va continuer de dominer Internet : elle représentera plus de 80% du trafic internet en 2019. Idem dans les habitudes de consommateurs : ces derniers sont toujours plus sensibles a ce format plutôt qu’aux textes ou images, ce qui se ressent par exemple sur les autres plateformes sociales, où les contenus vidéos sont toujours plus vus et partagés que les images ou les messages simples.

Avec 48 heures de vidéo publiées sur la plateforme par minute, il va falloir jouer des coudes pour se faire sa place. Pour les PME, la concurrence est rude mais il existe quelques domaines dans lesquelles elles ont leur chance. Elles peuvent par exemple utiliser la vidéo pour transmettre du savoir, démontrer une expertise et raconter une histoire. Le format des vidéos tutorielles s’y prête très bien : énormément de gens utilisent la plateforme pour rechercher des guides ou des modes d’emploi pour les dépanner dans leur quotidien ou les aider dans des travaux. Le format « Test produit » fonctionne également assez bien, et permet de rassurer de potentiels clients sur les propriétés et la qualité de vos produits.

Comme dit plus haut, le format vidéo est certes le plus intéressant mais aussi le plus lourd, et il faudra passer un certain temps à apprendre a maîtriser la caméra et les outils de montage vidéo avant d’être capable de produire du contenu suffisamment bon pour être partagé sur Youtube.

Voila pour ce tour d’horizon des différentes options qui s’offrent à vous. Avant de vous lancer, réfléchissez bien à où se trouve cœur de cible, à l’investissement en temps et en argent que vous êtes prêts à faire, et préparez vous enfin à être patient. Le « buzz » est rare et il vous faudra souvent plusieurs mois avant d’avoir une audience solide qui commence à aboutir sur des ventes.

Vous êtes convaincu ? Contactez-nous pour un diagnostic Marketing Digital et un devis gratuit 

Mobius Web - Marketing Digital